« Un paradis pour les amoureux de la nature, dans les 4 saisons… Avec ses lacs abondants, sa faune et ses grands sentiers de motoneige… » — Résident et propriétaire de chalet sur Lac Témiscamingue

 
 

À PROPOS

Kebaowek First Nation

La Première Nation de Kebaowek est une communauté anishinabeg (algonquine) située sur le lac Kipawa. Kebaowek est l'une des 11 communautés distinctes des Premières Nations qui composent la Nation algonquine (9 au Québec et 2 en Ontario).

 

Le mot Kebaowek vient du mot algonquin qui signifie

« un grand plan d'eau d'où l'on vient, où l'on arrête et où l'on débarque. »

 

La vision de la communauté pour tout le développement touristique, est que la Première Nation de Kebaowek dirige un tourisme dynamique, durable et basé sur la culture autochtone. La Première Nation de Kebaowek vise à attirer les touristes du monde entier afin de découvrir la culture, les traditions et le territoire anishinabeg. 

Kipawa

Kipawa

Kipawa est une municipalité située autour des lacs majestueux qui constituent la richesse première de notre collectivité. Sa situation géographique invite les touristes à passer de bons séjours et à découvrir les charmes naturels de nos forêts boréales mixtes et de nos grands espaces propices aux activités de plein air.

Les résidents sont chaleureux, attachants et solidaires. C’est un lieu d’échanges diversifiés par sa culture québécoise, anglaise et autochtone.

L’économie locale gravite autour de l’exploitation forestière et touristique.

Par ses sites naturels c’est un village idéal pour des vacances quatre saisons offrant un cadre enchanteur de nos paysages qui en mettent plein la vue.

Laniel

Paradis des amateurs de nature et de plein air, Laniel vous offre 600 km2 de découvertes et d'émerveillement.

 

Une expérience unique vous attend dans ce lieu de villégiature exceptionnel niché dans une baie du magnifique lac Kipawa.

 

Le village pittoresque de Laniel est à 5 h de route de Toronto et de Ottawa.

D'abord connue sous l'appellation de Long-Sault, en référence aux rapides du même nom le long de la rivière des Outaouais, Témiscaming doit son existence à l'arrivée de la papetière Riordon Pulp and Paper Co. en 1918.

 

Conçue suivant le concept anglais de la « cité-jardin », elle visait à créer un milieu de vie confortable et agréable afin d'encourager les travailleurs et leurs familles à s'y établir.

 

L'architecture anglo-saxonne, les espaces fleuries et les Oeuvres d'art d'origine européenne s'insèrent agréablement bien dans le décor naturel et somptueux de cette ville de compagnie, bâtie à flanc de montagne.

Kebaowek

Témiscaming

Laniel

Témiscaming

 
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle